Le Phare de Cordouan

visiter phare de cordouan

Le Phare de Cordouan est situé à 7 km de la Côte, à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde. Il est le dernier phare en mer encore ouvert au public en France. Classé Monument Historique depuis 1862, ce phare impressionne par sa stature et son feu, reconnaissable de jour comme de nuit.

La Phare de Cordouan est une idée de visite incontournable au cours de vos vacances sur la Côte Atalntique.

Visiter le Phare de Cordouan depuis le camping

phare de cordouan Le Verdon sur Mer
Vous êtes naturellement libres de visiter le Phare de Cordouan depuis le camping de la Charente Maritime Le Nauzan Plage. Cette prouesse architecturale réalisée en pleine mer vous surprendra par son architecture et sa situation exceptionnelle. Haut de 67,50 m, le Phare guide depuis près de 400 ans les marins. Au bout de 301 marches, vous découvrirez un panorama exceptionnel sur la côte et les horizons.

En famille, empruntez un bateau de croisières pour une escapade en mer, dans les eaux de l’Atlantique et de la Gironde et pénétrez dans le Phare de Cordouan pour mieux apprécier sa beauté.

Situation du Phare de Cordouan par rapport au camping

Le Phare de Cordouan se trouve à quelques minutes du camping Le Nauzan Plage. Depuis Vaux sur Mer, vous pourrez rejoindre Royan, Meschers-sur-Gironde ou Verdon-sur-mer pour des traversées en bateau.

Le plateau de Cordouan est un milieu fragile abritant une biodiversité. Vous êtes tenus de respecter les estrans durant votre visite. Pour une durée minimum de 20 minutes, les visiteurs peuvent s’attarder dans le Vestibule, l’Appartement du Roi, la Chapelle Royale, la salle des Girondins, la Salle du Contrepoids, la salle de lampes, jusqu’au 6ème étage où se trouve la Chambre de Veille puis la Lanterne au sommet. Là, les panoramas spectaculaires vous récompensent de vos efforts.

L’histoire du Phare de Cordouan

histoire du phare de cordouan
Le Phare de Cordouan a été construit en 1611 sur un îlot rocheux à l’entrée de la Gironde, là où l’estuaire rencontre l’océan. Son édification a duré 25 ans. Il était alors appelé le Phare des Rois et surnommé 8ème merveille du monde de par sa beauté. Au fil des années, le joyau architectural a nécessité des travaux d’entretien et des rénovations. Il est devenu le Phare tel qu’on le connaît aujourd’hui en 1862. Cette année-là, il obtient le titre de Monument Historique.

Depuis 400 ans, la lumière de sa lanterne, alimentée tour à tour par du bois, du blanc de baleine, du réchaud à charbon de terre, des réverbères à huile, une lentille de Fresnel, des anneaux catadioptriques, l’électricité avant de devenir le système d’éclairage automatique actuel, veille sur l’océan.